Règles de bonne conduite

Règlementation du surf

La pratique du surf doit se faire hors des zones de baignade surveillée dans le respect des règlements techniques (règles de sécurité, de priorités, etc…), conformément aux attributions accordées par la délégation de pouvoir du Ministère de la Jeunesse et des Sports à la Fédération Française de Surf.

Toute personne utilisant du matériel tel que planche de surf, de bodyboard (en mousse, en polyester, ou en bois), de skimboard…, ne peut être considérée comme un baigneur.

Pour assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publique, le Maire pourra prendre la décision d'aménager des zones réservées à ces activités.

Il est vivement déconseillé de surfer par temps d'orage.

Les surfeurs doivent assistance à toute personne en danger.

RÈGLES DE PRIORITÉ EN SURF LIBRE ET ÉCOLE DE SURF

D'après les statistiques, la plupart des accidents de surf sont dus à la collision de 2 surfeurs. La jurisprudence considère qu'en matière de surf, les règles de la F.F.S., s'appliquent conformément à la délégation de pouvoir pour organiser et réglementer la pratique du Surf accordée à la FFS par le Ministère de la Jeunesse et des Sports.

1 - Règles de priorité essentielles.

  • La règle de base tolère un seul surfeur par vague à moins que 2 surfeurs n'empruntent sans se gêner des directions radicalement opposées.
  • -Dans le cas où une vague déferle dans une seule direction c'est le surfeur le plus au pic de la vague qui est prioritaire pour toute la durée de son surf.
  • Un surfeur qui a pris possession de la vague est prioritaire sur un surfeur qui rame vers le large. En conséquence, le surfeur qui remonte au large doit contourner la zone de surf.

2 - Règles complémentaires de convivialité.

  • Lorsqu'un surfeur placé le plus au pic, au point initial de take-off, a pris possession de la vague, il est prioritaire sur la vague pour toute la durée de son surf, même si derrière lui un autre surfeur fait un take-off dans la mousse.
  • Si au point initial de take-off, la droite et la gauche sont aussi valables l'une que l'autre, la priorité reviendra au premier surfeur en action qui fera une manœuvre dans la direction choisie. Un deuxième surfeur peut donc partir dans la direction opposée sur la même vague.
  • Lorsque 2 pics séparés bien précis, éloignés l'un de l'autre, se rejoignent à un endroit quelconque de la vague, bien que chacun des surfeurs soit à la position le plus au pic, à l'approche d'un point de rencontre, ils ne doivent pas se croiser et sortir de la vague afin d'éviter tout risque de collision.
  • Un surfeur placé le plus au pic ne doit pas être gêné par un autre surfeur qui rame pour prendre la même vague.
  • En cas de risque de collision, il est toujours conseillé au surfeur prioritaire de passer derrière le surfeur gêneur et non pas devant lui et de faire le maximum pour l'éviter. Le surfeur gêneur fera tout son possible pour tenir sa planche en passant sous la vague (canard) et non pas, en la repoussant vers le surfeur prioritaire.

 3- Collisions

L'Article 1384 du Code Civil précise que toute personne est responsable du matériel dont elle a la garde ou qu'elle utilise. Le surfeur qui heurte un surfeur ou un baigneur est donc présumé responsable de l'utilisation de sa planche. Toutefois, dans certaines circonstances, les règles de priorités définies ci-dessus pourront lui être opposées.

 

Source : Fédération Française de Surf